Carnet de route (suite)

Publié le par beatrice




Un autre aspect du carnet de route...Il déclenche l'envie subite de dessiner à n'importe quel moment..Tout est matière à croquer sans qu'il soit question de s'énerver sur une main qui n'a pas la bonne articulation, ni un poil de chat qui serait dans le mauvais sens! Il raconte une histoire qui a sa place sur la page du carnet qu'on feuillette des années plus tard... Entre deux, si le coeur nous en dit, rien ne nous empêche de faire des dessins d'anatomie ou de travailler la belle façon d'écrire...mais le carnet , lui...c'est une impulsion, une sensation fugitive, un premier jet, une spontanéité...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béatrice 28/03/2009 11:01

On écrit sur nos chemins imaginaires et parfois on écrit sur des carnets imaginaires..le long des routes ou des chemins, la pensée nous emporte et nous fait écrire oralement...carnets perdus à tout vent...en effet...mais c'est le bonheur de l'instant...

TJ 28/03/2009 10:47

J'ai souri...D'abord d'admiration!
Puis au souvenir d'un carnet qui me servait à écrire des mots que je cueillais le long des chemins imaginaires que je suivais...
Carnet qui se perdait toujours dans un buisson ou dans un pré.

Béatrice 08/02/2009 19:31

Ces dessins pris ici et là ne pourraient pas faire partie d'un même carnet si je venais à en faire quelque chose...Il faut une homogénéité pour qu'à la lecture, on s'y retrouve...
Je m'amuse d'ailleurs sur plusieurs carnets en même temps.
C'est vrai que le dessin sur le vif, sans crayonné est une sorte de "coup de poker" mais avec l'habitude, l'œil est affûté!

Schlabaya 08/02/2009 18:21

Courageuse, quelque part, cette démarche... Le premier jet, la spontanéité, excluent les repentirs. S'il y a un raté, on doit faire avec. Quand je dessinais, je n'aurais pas pu faire comme ça, il y avait trop de foirages... Mais je n'avais pas le même talent que toi ! Penses-tu publier ton carnet de voyage, tel quel ou remanié ? Si oui, je le guetterai en librairie !