manger en terrasse (suite)

Publié le par beatrice





A longueur de journée, le garçon de restaurant va et vient:
-"Bonjour , messieurs dames, j'peux vous servir un petit apéritif en attendant...non? bon alors, aujourd'hui je vous propose en plat du jour:  des travers de porc ou une brandade de morue...Sinon, je vous donne la carte...Une petite brandade? Ca marche et pour madame? la carte? Ca marche...et comme boissons? Un ptit vin blanc? plutôt doux ou plutôt sec? ...Alors, un ptit jurançon? et une carafe? Ca marche...!"
Il va.
-"oui, tout de suite monsieur...je vous apporte du pain!"
Il vient.
"Ah, non, je suis désolé, cette table est réservée...je peux vous mettre à l'intérieur?"
Il va.
-"Deux petits cafés?"
Il vient.
-"L'addition?"
A longueur de journée, le garcon de restaurant va et vient.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Béatrice 03/03/2009 14:36

Comme quoi ...si vos carrés sont ronds ou vos ronds carrés, ils vivent au gré de votre fantaisie...
C'est un bon point sur le chemin de l'interprétation artistique!
Mais...je suis tellement heureuse de vous avoir charmé...enfin, mes dessins...ne bousculons pas l'ordre des choses!

alainx 03/03/2009 13:00

Je découvre votre blog ! Je suis sous le charme de vos dessins ! Et pour tout dire jaloux de votre talent, moi qui ne sait faire que 0 + 0 = la tete à Toto.... et encore.... mes ronds seront carrés !

Béatrice 03/03/2009 09:09

C'est pourquoi j'ai voulu le mettre à l'honneur. Donc, chère Fabeli, tu as reconnu le langage. Tu sais que j'ai des oreilles partout...après je rajoute mon petit grain de sel dans la sauce, une goutte d'encre, une petite tournure et hop!

fabeli 03/03/2009 08:53

Pendant 15 ans je suis allée et venue de la sorte!
Pendant 15 ans j'ai égrainé le plat du jour et le vin du mois, j'ai porté le pain et l'eau, le sel et le poivre, la pluie et le beau temps (sur un terrain de golf, la météo est primordiale), j'ai donné des sourires et des additions (ben oui, on n'est pas
bénévole!)
Ce métier que je ne connaissais pas, j'en ai fait le mien. C'est un beau métier, difficile mais riche de contact et de partage.

Béatrice 03/03/2009 08:53

Merci Caroline... A bientôt.