Même plus le temps de manger!!!

Publié le par beatrice



C'est ainsi...surtout quand on est seul... on ne prend pas le temps de manger, surtout si on est un peu à la bourre parce qu'il y a tant de choses à faire, à penser, à finir, à fignoler !!!
alors, on reste debout...on avait pourtant de bonnes intentions... se faire des petits plats même si on ne les mettrait pas dans des grands...mais voilà à défaut de les mettre dans des grands, on ne les met pas non plus dans les petits, et on reste là, debout...
 
sans assiette, sans couverts, on avale, on coupe directement dans le moule en aluminium qui contient quelque chose du genre cake aux légumes , on le met en vrac dans une petite assiette, on chipote avec les doigts et on laisse le tout deux bouchées  plus tard parce qu'en croyant acheter un truc tout fait qui nous ferait gagner du temps, on se retrouve avec un truc infect qui a mis dix minutes à se réchauffer au four et qui malgré sa publicité alléchante n'est autre qu'un ramassis de produits chimiques et là on se dit: "Mais enfin, pourtant, je le sais..."
oui...on le sait mais y'a des jours comme ça! on n'a le temps de rien...ni de manger correctement ni ...de dessiner .
Alors..le dessin est à la mesure du menu du jour!!!

Commenter cet article

film megavideo 16/07/2010 14:21


Très bon blog, merci à vous pour vos idées et notez en 1er lieu que je suis pleinement d\'accord ! J\'insiste, votre billet est sincèrement excellent, j\'espère vous lire à nouveau très
rapidement... Votre blog me donne envie d\'en mettre en ligne un également... j\'espère que j\'y arriverai !


Béatrice 01/05/2009 13:29

Bon, je vais voir pour la petite salade...mais aujourd'hui, ce serait plutôt soupe vu le temps dehors, et pour le dessin...on verra ça quand ma journée de travail sera accomplie, parce chère Coumarine, il y a des gens (comme moi)dont la journée est extensible..on passe du vendredi au samedi et du samedi au dimanche puis au lundi sans s'en apercevoir parce que les horaires ne se limitent pas au 9h-5h 5 jours par semaine!On a un projet avec une date butoir et il faut y aller!!!

Coumarine 01/05/2009 12:54

j'aime plus préparer des repas longuement cuisinés (je l'ai fait beaucoup du temps des enfants à la maison)
Je fais le minimum pour moi et mon homme...mais je mange pas des trucs industriels, c'est vrai...
Bon tu te prépares une bonne petite salade aujourd'hui avec QUE des bonnes choses...puis tu dessines...dac?

Béatrice 30/04/2009 15:10

Eric, manger à la six -quatre- deux...faire un portrait à la six- quatre-deux...chez nous...dans mon enfance , nous connaissions bien cette expression...parce qu'effectivement...il n'y avait pas de place au superflu, déjà qu'il n'y en avait à l'utile...
Cher Eric, ma "verve" littéraire dont je vous remercie pour l'exactitude du terme vient sans nul doute d'une enfance hors du commun...et...pour les pissenlits...il s'en serait fallu de peu!

Eric 30/04/2009 13:47

Un repas que l'on pourrait qualifier de « six-quatre-deux » (dans le jargon d'un maître de relais, les voyageurs peu fortunés qui, s'interdisant tout débours superflu, ne mangeaient que pour six sous de pain, quatre sous de légumes et deux sous de viande)
mais cela n'est pas votre cas.
Je me retrouve dans ce repas mal fagoté. Il s'agirait donc d'un travail "à la pausette" mais tant que les pissenlits ne sont pas mangés par la racine. J'apprécie votre "verve" littéraire ainsi que la mine de votre crayon.