A la recherche du temps....

Publié le par beatrice




Inconnue parmi la foule....je ne me sens pas perdue....
j'ai déambulé toute la matinée sans avoir la sensation de ne plus retrouver mes repères..
Non, Rien n'a changé ou si peu...depuis...presque trente ans...
Sauf peut-être...le portable à l'oreille de mon voisin...
J'ai retrouvé les antiquaires, les vélos, les canaux qui faisaient partie de mon quotidien...
je me suis assise avec une sensation de bien-être,
j'ai souri intérieurement, j'ai regardé à droite et à gauche en sachant ce que j'allais y trouver...
Non, je ne me sens pas perdue!

Commenter cet article

béatrice 04/10/2009 18:32


bonjour Alain, tu as tout à fait raison.la nécessité de revisiter...devient de plus en plus vive au fil des ans...peut-être pour ne pas oublier et raconter à ceux qui suivent.J'ai pensé quelquefois
que cela n'avait pas d'importance...j'avais tort! Je suis envahie de nostalgie des lieux où j'ai vécu.


alainx 04/10/2009 18:26


combien de temps encore aurons-nous la chance de retourner sur les lieux anciens qui n'auront pas « changé »... ?
la nécessité de revisiter une fois encore les endroits où nos racines continuent de pousser...
Je pense aux jeunes de nos banlieues qui ont vécu leur jeunesse dans des barres d'HLM que l'on a fait exploser depuis...
et après, on s'étonne des explosions des banlieues !


beatrice 03/10/2009 11:57


Hi Christiane...merci de ton long commentaire.
La pause estivale fut bien occupée, comme tu sais...
A très bientôt...


beatrice 03/10/2009 11:53


bonjour Coumarine, oui, je te crois...
cela ne m'empêche pas d'être envahie par mes propres doutes...


Christiane 03/10/2009 01:18


Ahhhhhhhhh! L'ombre du Doute! L'ennemi Numéro Un de tout acte de création humaine... Faut P'têt'en apprendre plus des très jeunes enfants qui, lorsqu'ils ont terminé un dessin-- ou fini leur page
de lettres à la queue-leu-leu,-- s'écrient fièrement "A y'est, j'ai fini!" Malheureusement, je pense que le doute s'acquiert avec l'âge et la socialisation et cette compulsion/pression nocive de se
comparer aux autres... pourtant, nous sommes tous bien uniques, Dieu merci! Sinon le monde serait bien tristounet...Kudos pour les derniers dessins et textes, je vois que la pause estivale n'a été
que bénéfique... Attention au retour en force, ça va déménager! Biz...